Le secret des managers optimistes

On le sait parfaitement, la situation économique et sociale actuelle engendre de l’anxiété dans la vie professionnelle :

  • l’inflation et ses conséquences sur la perte de pouvoir d’achat des salariés
  • une nouvelle organisation du travail suite à la pandémie de COVID 19 : mesures sanitaires, télétravail, etc…
  • la situation politique internationale extrêmement tendue
  • les conséquences du changement climatique sur le quotidien des français
  • etc…

La perte de nos repères associée au manque de visibilité sur le futur est un terrain extrêmement favorable à l’émergence d’un pessimisme collectif 🙍.

Pourtant, dans ce contexte difficile, les entreprises ne peuvent pas sombrer dans le négativisme. Elles sont toujours en quête de performance  et s’appuient sur leurs managers de proximité pour développer des stratégies positives aptes à booster les équipes.

Les entreprises ont besoin de managers capables d’allier savoir-faire et savoir-être, à travers la mise en application de principes de management générateurs d’énergie et d’enthousiasme !!!

Plus facile à dire qu’à faire ??? 😲

Nous pouvons d’ailleurs nous poser la question de savoir s’il est réellement possible d’être manager sans voir la vie du bon côté ?

C’est ce que je te propose de voir dans le suite de cet article.

Pourquoi les entreprises ont besoin d’avoir des managers optimistes ?

Comme un entrepreneur, un bon manager doit nécessairement être optimiste. Il doit avant tout croire lui-même en son projet pour espérer entraîner ses collaborateurs.

Dans le contexte actuel, les entreprises ont besoin d’avoir des managers capables de révéler, d’entretenir et d’accentuer tout ce qui est positif. 😊

L’optimisme est contagieux !!!

L’état d’esprit d’une équipe ou d’un service est souvent le reflet de l’état d’esprit de son manager. On comprend donc aisément la nécessité pour une entreprise d’avoir des managers capables de véhiculer une dynamique positive.

Gaël Chatelain-Berry (auteur et conférencier) raconte : « Quand j’étais manager chez TF1, l’un de mes patrons m’a dit : tu as le droit de faire la gueule une fois par an. Mais ce jour-là, tu restes chez toi ! ».

Et toi, tu as envie de suivre un manager qui voit le verre à moitié vide et qui ne croit pas lui-même en la réussite de son équipe ? 😮

manager optimiste

Qu’attendent les collaborateurs de leur manager ?

Les entreprises ont de nombreuses exigences vis-à-vis de leurs salariés. Mais les salariés ont eux aussi des attentes fortes vis-à-vis de leur encadrement.

On peut citer 3 attentes principales :

  • Ils ont besoin qu’on leur donne du sens : ils sont prêts à « soulever des montagnes » 💪 à partir du moment où la direction est clairement définie (objectif précis) et qu’ils connaissent l’utilité de ce qui leur est demandé (leur contribution).
  • Ils ont besoin d’être en confiance : c’est la compétence du manager direct de responsabiliser et de favoriser l’autonomie de ses collaborateurs.
  • Ils ont besoin de travailler dans une ambiance conviviale : dans l’entreprise, les sources de tensions et de stress sont monnaie courante. Ils attendent donc de leur hiérarchie une atmosphère de travail bienveillante, conviviale 🎉 et optimiste.

Pour être performant, il faut avant tout prendre du plaisir dans son activité professionnel. C’est par un management optimiste et bienveillant que l’on peut répondre à cet objectif.

manager optimiste

Quels sont les secrets des managers optimistes ?

Comme tout manager, un manager optimiste a pour objectif principal de faire réussir son équipe. Ce n’est donc pas sur la finalité que l’on différenciera un manager optimiste d’un autre manager, mais sur ses principes et sur ses méthodes de travail.

En s’appuyant sur les travaux de Philippe Gabilliet (Eloge de l’optimisme. Quand les enthousiastes font bouger le monde. 2010), je te propose 6 attitudes fondamentales des managers optimistes :

Il mise sur les points forts

Le manager optimiste préfère considérer le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide 🍺. Il va donc chercher à cultiver et renforcer les forces de ses collaborateurs, plutôt que s’attarder sur les points faibles.

Toute son action est concentrée sur les qualités des personnes qui travaillent avec lui et sur leur potentiel. Il est conscient des carences et des limites de certains, mais refuse de s’attarder dessus.

Il lève les sujets de blocage

Quels sont les sujets sur lesquels nous n’avons pas de prise ? et quels sont les sujets sur lesquels nous avons une marge de manœuvre ?

Tu as déjà certainement entendu les réflexions suivantes :

« On ne peut rien y faire, c’est une décision du nationale… »

« Nous n’avons pas la main sur les logiciels informatiques… »

Rien ne sert de s’attarder sur une situation inextricable. Il faut mieux se focaliser sur les domaines où chacun à des compétences pour contourner l’obstacle et continuer d’avancer.

Il évite les scénarios négatifs

Le manager optimiste opte pour l’action et l’engagement 💪. Il ne perd pas de temps avec des scénarios négatifs.

Comment pouvons nous nous améliorer ?

Comment contourner la situation à notre avantage ?

A-t-on déjà été confronté à cette difficulté ? et surtout quelle solution avons-nous trouvée ?

C’est par nos actions individuelles et collectives que nous trouverons des solutions !!!

Il privilégie des solutions partielles efficaces

Le manager optimiste n’a pas toujours besoin de trouver la solution « totale et définitive ».

Il peut trouver des solutions partielles et temporaires. Fragmenter le processus pour le rendre plus accessible à chacun est souvent la meilleure solution.

Il est parfois plus efficace de tirer l’équipe sur des micro-objectifs que de viser le but ultime.

Il traque les petites victoires

Pour entretenir la confiance de ses collaborateurs et leur désir de poursuivre les efforts, le manager positif pense toujours à les encourager et à les féliciter 🙌.

C’est pendant que l’on est en train de fournir un effort que l’on a besoin d’être encouragé et motivé.

Il n’est pas nécessaire d’attendre la victoire finale pour féliciter un collaborateur. Une petite victoire, un obstacle franchi, une avancée technique sont des occasions régulières de valoriser un collaborateur.

manager optimiste

Il encourage la persévérance et la prise de risque

Les managers optimistes savent que l’échec fait parti de l’apprentissage. Ils accordent le droit à l’erreur tout en prenant le temps d’analyser les erreurs avec leurs collaborateurs.

On peut essayer de nouvelles choses et ne pas réussir tout de suite. Par contre, on a le devoir de persévérer et de recommencer jusqu’à ce que la partie soit gagnée.

Il donne également à chacun la permission d’innover et de faire bouger les lignes.

Conclusion

Comme nous l’avons vu, la question n’est pas de savoir si l’optimisme est une qualité ou un défaut pour un manager. L’optimisme est une compétence indispensable que devrait posséder chaque manager.

Avec Philippe Gabilliet, nous avons identifié les différentes méthodes des managers optimistes : miser sur les points forts, lever les blocages, éviter les scénarios négatifs, privilégier des solutions partielles, traquer les petites victoires et enfin pousser à la persévérance et à la prise de risque.

Dans le contexte actuel, cette qualité managériale est indispensable pour obtenir l’engagement de tous au service de l’entreprise.

Il n’y a pas d’équipe engagée et créative sans un manager optimiste et bienveillant !!! 😊

Dans cet autre article, je te propose de découvrir comment les managers font pour gérer positivement les conflits : « Pour une gestion positive des conflits ».

Et toi, dis moi dans les commentaires ce qu’est pour toi un manager optimiste ? Je suis impatient de te lire 😍

Si tu as aimé l'article, n'hésites surtout pas à le partager : )

12 commentaires

  1. Bonjour Sébastien, très intéressant cet article. Pour moi, il s’agit beaucoup de communication et d’ouverture d’esprit. Accepter qu’un manager n’est pas le meilleur technicien mais plutôt un facilitateur 😉

  2. Merci pour cet article! C’est de la psychologie pure et simple et une compréhension générale de ce qui nous rend positifs et optimistes face à une situation donnée. Ce sont des choses que nous en tant qu’entrepreneurs devons avoir pour ne pas abandonner nos projets, nos rêves, pour continuer à suivre notre cœur et nos aspirations… Je suis tout à fait en accord avec toi sur tous les aspects que tu considéres et qui rendent un manager optimiste. S’appuyer sur les points forts, ne pas se concentrer sur les moments bloquants, ne pas se stresser avec des scénarios négatifs mais viser et rechercher toujours l’amélioration, trouver une solution partielle tout en travaillant sur notre objectif ultime, profiter des petites victoires, sortir de sa zone de confort – tout cela nous conduit vers le succès et vers le haut, pas vers le bas. Et si les managers tolèrent ces aspects dans leur équipe, c’est super motivant et inspirant et bénéfique pour son entreprise ! Merci encore !

  3. Merci pour cet article. Tellement vrai et tellement difficile à mettre en place. Les managers se retrouvent trop souvent entre la volonté d’être bienveillant et positif envers leur équipe et l’obligation de faire bonne figure devant des décisions absurdes de comités de direction. Ce rôle de tampon est épuisant. L’optimisme est épuisant. Même si je n’ai jamais envisagé d’apparaitre autrement devant mes collaborateurs.

    • Merci pour ton retour Maïté 😉 Le terme de « tampon » est plutôt bien choisi. C’est effectivement toute la difficulté du métier. Mais c’est également toute la richesse aussi. Même si c’est parfois épuisant, on vit des expériences humaines exceptionnelles !!!

  4. Je suis tellement d’accord avec toi Sébastien. Je ne vois pas comment un manager pourrait motiver son équipe sans être optimiste. En tant que leader d’équipe, sa première mission c’est de donner de la vision et pour être engageante celle-ci doit à minima être optimiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *